Aujourd'hui me voilà de retour avec un nouvel article issu de Weasley, Farces pour Sorciers Facétieux !

64aa21161101f75b496a418afb7f9eb7


Je  vous présente donc aujourd'hui un nouveau produit fabriqué par les frères Weasley que vous connaissez tous, et dont vous avez sûrement un bon souvenir contrairement à notre bonne vieille Dolores Ombrage ! Le  Marécage Portable (Portable Swamp en anglais), est disponible au Wizarding World of Harry Potter mais j'ignore si l'on peut l'appercevoir dans le film du Prince de Sang-Mêlé. Voici à quoi il ressemble en version originale :

 

Portable Swamp

 

Je vais à présent vous ramener quelques années en arrière pour vous faire redécouvrir le bouquet final du départ des jumeaux !

 

Un étage plus bas, Harry estima qu'il pouvait redevenir visible sans risque. Il ôta sa cape d'invisibilité, la fourra dans son sac et se hâta de poursuivre son chemin. Un grand tumulte monta alors du hall d'entrée. Il dévala l'escalier de marbre et vit une foule qui devait rassembler la quasi-totalité des élèves de l'école.

La scène lui rappelait le soir où Trelawney avait été renvoyée. Les élèves formaient un grand cercle le long des murs (certains d'entre eux, remarqua Harry, étaient couverts d'une substance qui ressemblait à s'y méprendre à de l'Empestine). Les enseignants et les fantômes étaient également présents. Bien visibles dans la foule, on reconnaissait les membres de la brigade inquisitoriale qui affichaient un air satisfait. Peeves voletait au-dessus des têtes en regardant fixement Fred et George. Debout au milieu du cercle, tous deux avaient l'expression caractéristique de quelqu'un qu'on vient de prendre la main dans le sac.

- Bien ! dit Ombrage d'un air triomphant.

Harry s'aperçut qu'elle se tenait devant lui, quelques marches plus bas. Cette fois encore, elle contemplait sa proie avec délectation.

- Alors, vous trouvez amusant de transformer un couloir de l'école en marécage, n'est-ce pas ?

- Très amusant, oui, répondit Fred qui leva le regard vers elle sans manifester le moindre signe de frayeur.

Rusard joua des coudes pour s'approcher d'Ombrage. Il pleurait presque de bonheur.

- J'ai le formulaire, madame la directrice, dit-il d'une voix rauque en brandissant le morceau de parchemin que Harry l'avait vu prendre dans le tiroir du bureau d'Ombrage. J'ai le formulaire et les fouets sont prêts... Oh, s'il vous plaît, donnez-moi l'autorisation de le faire tout de suite...

- Très bien, Argus, dit Ombrage.Vous deux, ajouta-t-elle en regardant Fred et George, vous allez voir ce qui arrive dans mon école aux canailles de votre espèce.

- Eh bien, moi, je crois qu'on ne va rien voir du tout, répliqua Fred.

Il se tourna vers son frère jumeau.

- George, dit-il, je pense que nous n'avons plus l'âge de faire des études à plein temps.

- Oui, c'est bien ce qu'il me semblait, répondit George d'un ton léger.

- Le moment est venu d'exercer nos talents dans le monde réel, tu ne crois pas ? reprit Fred.

- Sans aucun doute, approuva son frère.

Et avant que le professeur Ombrage ait pu dire un mot, ils levèrent leurs baguettes et s'écrièrent d'une même voix :

- Accio balais !

Harry entendit un grand bruit quelque part dans le château. Il jeta un coup d'œil sur sa gauche et eut tout juste le temps de se baisser. Les balais de Fred et de George, l'un traînant toujours derrière lui la lourde chaîne et le piton de fer auquel Ombrage les avait attachés, fonçaient dans le couloir en direction de leurs propriétaires légitimes. Ils virèrent sur leur gauche, plongèrent le long de l'escalier et s'arrêtèrent net devant les jumeaux, la chaîne cliquetant bruyamment sur les dalles du sol.

- Au plaisir de ne plus vous revoir, dit Fred au professeur Ombrage en passant une jambe par-dessus le manche de son balai.

- Oui, ne vous donnez pas la peine de prendre de nos nouvelles, ajouta George qui enfourcha également le sien.

Fred jeta un regard circulaire aux élèves rassemblés en une foule attentive et silencieuse.

- Si quelqu'un a envie d'acheter un Marécage Portable semblable à celui dont nous avons fait la démonstration là-haut, rendez- vous au 93, Chemin de Traverse, chez Weasley, Farces pour sorciers facétieux, dit-il d'une voix sonore. Nos nouveaux locaux !

- Réduction spéciale pour les élèves de Poudlard qui jurent d'utiliser nos produits pour se débarrasser de cette vieille grenouille, ajouta George en montrant du doigt le professeur Ombrage.

- ARRETEZ-LES ! hurla Ombrage d'une voix suraiguë.

Mais il était trop tard. Tandis que la brigade inquisitoriale s'avançait vers eux, Fred et George décollèrent d'un coup de pied et firent un bond de cinq mètres dans les airs, le piton de fer se balançant dangereusement sous leurs balais. Fred se retourna vers l'esprit frappeur qui voletait à sa hauteur au-dessus de la foule.

- Rends-lui la vie infernale à cette vieille folle, Peeves, lança-t-il.

Et Peeves, que Harry n'avait encore jamais vu obéir à l'ordre d'un élève, ôta de sa tête son chapeau en forme de cloche et se mit au garde-à-vous devant Fred et George qui firent demi-tour sous les applaudissements nourris de la foule avant de s'élancer au-dehors dans le ciel étincelant du crépuscule.

 

Maintenant, à vos imprimante, à vos ciseaux, à vos colles, il est tant de se mettre à la confection ! Comme d'habitude, le logo du produit ne vient pas de moi, je l'ai trouvé sur internet. J'ai fait le reste, et pour rompre avec la monotonie du vert, j'ai rajouté sur les sommets le logo de Farces pour Sorciers Facétieux et j'ai mit au dos de la boîte le nom du produit (en anglais). Voici donc le résultat que vous imprimerez en pleine page sur du papier photo ou rigide :

 

 

Marécage portable - BullBeps

 

Comme vous allez bien vite le comprendre, pour que ce patron tienne sur une page, j'ai du faire un sacrifice, celui de la taille. Je rajouterai bientôt un patron en deux parties ici pour ceux qui préfèreraient le faire en plus grande taille. Bien entendu vous pouvez vous même vous occuper de ces modifications mais faites bien attention qu'une fois imprimés vous deux morceaux de patrons soient de taille identique. Le modèle miniature a tout de même un avantage, celui de faire des économies d'encre et de papier et c'est tout de même un bon point !

Découpez donc votre paper props et pré pliez le comme à l'habitude, mettez ensuite de la colle sur le côté extérieur de la languette située à gauche.

DSC07779

La suite coule de source, repliez les plus petites languettes des extrémités et rabattez la plus grande par dessus, cette fois la boîte reste fermée sans colle ! Vous avez fini, rien de plus simple ! Voici donc le résultat en image, ce qui vous permettra d'autre part de voir la taille du produit finit :

 

DSC07781

 

Ce patron est ma propriété et je le mets à votre disposition gratuitement mais pour des raisons de droits d'auteur, toutes utilisation de l'article dans son intégral ou d'une photo ou patron doit être accompagné de mon pseudo à savoir BullBeps et/ou d'un lien vers ce blog.

Je vous souhaite une bonne nuit à toutes et à tous en espérant que ce court article vous aura plu, à bientôt !